Les souffrances invisibles au Sud Kivu : un témoignage

Photo
Les souffrances invisibles au Sud Kivu : un témoignage

Les souffrances invisibles au Sud Kivu : un témoignage

Contenu

En ce mois de novembre, l’UCLouvain et son ONG Louvain Coopération lancent une grande campagne de solidarité au profit d’un formidable projet en République démocratique du Congo. L’UCLouvain s’engage à doubler chaque euro versé par son personnel pour soutenir ce projet.

Le Sud-Kivu, région située à l’est de la République démocratique du Congo, a connu de très nombreux conflits. Aujourd’hui encore, la population subit des violences de masse : pillages et destructions de villages, viols de guerre, assassinats de groupe…

Ces violences touchent, de près ou de loin, l’ensemble de la population et y laissent de profondes cicatrices psychologiques. Pour beaucoup, la souffrance est quotidienne et crée des maladies mentales de tous types : depuis la dépression chronique, jusqu’à la décompensation psychiatrique.

Aujourd’hui, dans le pays, bien peu de choses sont faites pour prendre en charge les personnes en détresse psychologique. Faute de moyens et de structures, elles sont souvent orientées vers les guérisseurs ou les chambres de prières, où beaucoup subissent des traitements inhumains.

Louvain Coopération a décidé de s’attaquer à cette problématique. Elle fait partie des ONG pionnières qui œuvrent pour la prise en charge de la santé mentale au Sud-Kivu, avec le soutien et l’expertise de l’UCLouvain.

Martine fait partie des 1019 patients accompagnés par nos équipes et partenaires locaux en 2019. Voici son témoignage.

« Avant j’étais une femme mariée et j’avais 8 enfants. Un jour, des hommes armés sont venus chez moi et ont tué mon mari et 7 de mes enfants. Seule la plus jeune a été sauvée. Depuis, nous vivons avec ma fille dans un camp à Mugeri. Le temps a passé, mais je n’arrivais pas à oublier. Je ne dormais plus, je n’avais plus faim, j’étais tout le temps triste… Voyant que j’allais très mal, ma fille m’a emmenée au Centre de santé de Mugeri. Là, j’ai rencontré des médecins et j’ai raconté mon histoire. Je participe à des groupes de parole avec d’autres personnes qui ont perdu des membres de leur famille. Petit à petit, je me sens un peu mieux. Je peux dormir un peu la nuit et je cultive mon petit jardin durant la journée. »

Avec vous, nous pouvons faire beaucoup plus pour ces personnes. Doublé par l’UCLouvain*, votre don a deux fois plus d’impact !

Faites un don sur le compte de Louvain Coopération :
BE28 7323 3319 1920 (communication : 1+1 2019)
ou rendez-vous sur notre page dons

De tout cœur, merci !

(*) Jusqu’à un maximum de 35.000 euros.

Besoin d’informations sur votre don ou nos projets ? Contactez Marie Devreux : mdevreux@louvaincooperation.org ou 010 390 305.

Plus de news

22/10/2021
Jusqu’ici, notre ONG a continué de travailler avec le Ministère cambodgien et nos partenaires locaux, ainsi que les communautés sur le renforcement des systèmes de santé pour la… +
19/10/2021
Nous avons tous déjà entendu parler du diabète. Qu’il s’agisse d’un proche, d’une campagne de prévention, à l’école ou encore via notre médecin, cette maladie est loin d’être… +
19/10/2021
La grande campagne de solidarité 1+1, organisée avec UCLouvain démarre aujourd'hui! Notre objectif? Sensibiliser et promouvoir le dépistage du diabète de type 2 dans les 7 pays… +
19/10/2021
Professeur Émérite (UCLouvain), professeur d’endocrinologie et président (jusqu’en 2020) de l’association belge du diabète, Martin Buysschaert répond à toute une série de… +
15/10/2021
Ils sont tous les deux donateurs pour notre ONG. La rencontre avec Louvain Coopération s'est faite différemment pour chacun, mais le résultat semble le même. La confiance, les… +
13/10/2021
Au Bénin, plus de 23% des adultes sont en surpoids et 7.4% d’entre eux sont obèses. 25% des adultes présentent une tension artérielle élevée et 96% d'entre eux ne suivent aucun… +