En tant que femme, c’était important pour moi de créer quelque chose

Photo
Irène

En tant que femme, c’était important pour moi de créer quelque chose

Contenu

Louvain Coopération soutient les petits entrepreneurs, dont de nombreuses femmes, dans le déploiement de leur entreprise. Au Sud-Kivu, Irène a reçu ce soutien. Voici son témoignage.

Irène, 43 ans et mère de 8 enfants, a installé son atelier le long d’une petite route de la zone de Kabare dans le Sud-Kivu.

« En tant que femme, c’était important pour moi de créer quelque chose pour mon indépendance. J’ai donc décidé de lancer cette petite entreprise. Nous produisons des paniers qui évitent aux femmes de transporter la nourriture qu’elles achètent au marché dans le pagne qui leur noue les cheveux. C’est bien plus pratique et hygiénique ! Et d’un autre côté, nous fabriquons des braseros qui consomment moins de braises. Je sais qu’il faut limiter la coupe du bois pour l’environnement et je sais aussi que plusieurs de mes voisines ont été violées en allant chercher du bois dans la forêt. Grâce à mes braseros, elles doivent y aller moins souvent... »

Irène emploie ainsi plusieurs personnes, dont des femmes rejetées par la société et des enfants seuls qui peuvent ainsi financer leurs frais scolaires. Le Guichet d’Économie Locale (GEL), partenaire de Louvain Coopération au Sud-Kivu, a accompagné Irène dans le déploiement de cette entreprise. « Cela m’a permis d’élargir mes pensées et mon projet. Je suis maintenant propriétaire d’un lopin de terre où je trouve l’argile pour mes braseros et j’ai une meilleure gestion de mes revenus. Chaque mois, je reçois une visite de l'équipe du GEL. On discute et ils m’indiquent les choses à améliorer. »

Aujourd’hui, Irène est devenue une femme fière et respectée, qui peut prendre part aux décisions de sa communauté.