Aux côtés des entrepreneurs boliviens

 

Améliorer le revenu des petits entrepreneurs et les aider à faire face aux besoins de leur famille, voilà l’un des objectifs que s’est fixée Louvain Coopération en Bolivie. Via une structure nommée le GEL (guichet d’économie locale), l’ONG de l’UCL et son partenaire APROSAR, soutiennent les entrepreneurs de la région d’Oruro. Depuis 2014, ce sont plus de 120 micro-entreprises qui ont vu leur fonctionnement et leurs revenus améliorés.

« Avec ma femme, Caty, nous avons construit une petite boulangerie dans notre ville, Chapallata (département d’Oruro).  En 2016, nous avons demandé de l’aide au Guichet d’économie locale. Nous avons reçu une formation pour améliorer notre production et nous aider pour la gestion administrative et financière de la boulangerie. Depuis cette formation, nous avons bien développé notre réseau de fournisseurs et élargi notre clientèle. Et, par la même occasion, nous participons au développement économique de notre commune et y créant des emplois ! » Ce témoignage est celui de Bernal, père de trois enfants, et l’un des 120 petits entrepreneurs soutenus par le GEL mis en place par Louvain Coopération à Oruro.

Aujourd’hui, la Bolivie fait encore partie des pays les plus pauvres d’Amérique andine, avec plus de 20% de la population qui vit toujours dans l’extrême pauvreté, particulièrement en milieu rural. Louvain Coopération, travaille depuis de nombreuses années aux côtés de ces populations afin d’améliorer leur quotidien et lutter avec elles contre la pauvreté. Le GEL installé à Oruro est l’un des moyens mis en place par l’ONG pour améliorer la sécurité économique et alimentaire dans la région.


Ce projet a pour objectif de former les entrepreneurs locaux au niveau technique mais aussi en termes de capacités de gestion administrative et financière. Le but est d’améliorer leur organisation, leur gestion ainsi que la production et la commercialisation de leurs produits.
Le GEL de Oruro permet une meilleure articulation entre les institutions privées et publiques ce qui a pour effet de dégager, par exemple, des fonds municipaux pour soutenir l’entrepreneuriat.

 

 

Des résultats encourageants

Entre 2014 et 2017 : les responsables de 127 micro-entreprises de tous types ; biscuiterie, transformation du quinoa, transformation du lait, boulangerie, charcuterie, peinture sur textiles… ont suivi les formations proposées par le GEL, avec des résultats encourageants. En 2016, les producteurs de quinoa ont par exemple constaté une augmentation de 30% des volumes de production et de 15% des volumes de vente. Au total, 80% des bénéficiaires du GEL ont vu leur revenu augmenter grâce aux formations et appuis techniques délivrés.

Vous souhaitez soutenir vous aussi les petits entrepreneurs boliviens ? Rendez-vous sur notre page don

Ou faites un don sur le compte de Louvain Coopération : BE94 3401 1111 1114  – communication bancaire : ALTISSIA-20KM2018

 

De tout cœur, merci !

 

NO COMMENTS

Leave a Reply