Un futur programme de sensibilisation en milieu scolaire

Sur l’île de Madagascar, le manque d’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement des eaux usées est un problème quotidien pour des milliers de familles.  

On estime que, en milieu rural, 35 % de la population a accès à l’eau potable et seulement 27 % bénéficie de dispositifs d’assainissement des eaux usées. Des chiffres alarmants, alors que 70% des maladies proviennent de la consommation d’eau impropre et du manque d’hygiène. Une situation sanitaire préoccupante face à laquelle les autorités publiques peinent à remédier.

Dans la région du Menabe, le manque d’infrastructures sanitaires demeure un obstacle majeur au développement ainsi qu’un facteur non négligeable de transmission de nombreuses maladies.

Afin de faire face à cette situation, Louvain Coopération envisage de mener des actions de sensibilisation, principal levier de changement, et des formations en milieu scolaire autour de la thématique de l’eau potable et des systèmes d’assainissement des eaux usées. L’objectif est d’amorcer une modification de comportement au sein de la population et d’insuffler une dynamique locale autour des bonnes pratiques d’hygiène afin de prévenir certaines maladies. Ce projet vise également une sensibilisation des populations aux problématiques environnementales.

Louvain Coopération soutient l’idée que ce changement de comportement doit passer par les enfants, considérés comme des vecteurs de changement, capable d’être de véritables relais d’information auprès de leur famille et entourage.

Ainsi, ce programme de sensibilisation s’articulera autour d’actions de promotion de l’environnement, de l’hygiène et de l’assainissement et la mise en place de « clubs scolaires » composés des représentants d’élèves et des professeurs. Louvain Coopération et son partenaire local, l’ONG ALEFA, prévoient également d’installer des infrastructures d’assainissement dans les écoles avec la mise en place de comités de gestion.

Des kits de salubrité ainsi que des boites à images seront distribués aux écoles, afin de concrétiser et d’assurer la régularité des actions de sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement.

A terme, ce projet doit toucher 900 élèves, mais aussi leur famille et leurs professeurs.

Voir notre autre projet à Madagascar

About Author

Alexandra Jacoby
administrator

NO COMMENTS

Leave a Reply