Togo

Les région des Savanes au Nord, et la Région Centrale.
securite_red_rondsoin_red_rondsecurite_red_rond
togo

Contexte

Pays côtier d’Afrique de l’Ouest, le Togo recense 7,3 millions d’habitants. Au niveau démographique, sa population progresse rapidement (2,8% par an). De plus, le pays a connu à plusieurs reprises de graves troubles socio-politiques.

Des élections législatives ont été organisées en juillet 2013 et un nouveau parlement siège depuis septembre. Ses quatre priorités politiques sont :

  • L’intensification des actions déjà entreprises dans les secteurs sociaux prioritaires (santé, éducation, emploi des jeunes, eau et assainissement).
  • Le renforcement des bases pour une croissance économique sans laissés pour compte (gouvernance économique, redressement des finances publiques, lutte contre la corruption,…).
  • L’achèvement des réformes constitutionnelles et des institutions.
  • La promotion d’une politique étrangère pacifique et solidaire.

Le Togo est l’un des pays les moins avancés au monde en termes de développement, avec un taux de pauvreté estimé à presque 60% en 2011. Toutefois, le pays a fait d’énormes progrès dans le domaine de l’éducation et le contrôle du VIH/SIDA.

INDICATEURS TOGO Belgique
Population (milliers) 7 351 374 11 203 992
Superficie (km²) 56 785 30 528
Densité (hab/km²) 129,46 367
Mortalité infantile (1000 hab.) 46,73 4,18
Espérance de vie (années) 57 81
Indice de développement humain (IDH) sur 100 47,3 88,1
Nombre de médecins (1000 hab.) 0,01 4,2
Alphabétisation (%) 53 99
PIB par habitant (PPA – $) 1 390 40 760

Sécurité alimentaire et économique

securite_red_rondLe projet se déroule dans la région des Savanes, située au Nord du Togo. Elle est classée comme la plus pauvre du pays, et on estime que 91% de ses habitants vivent avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté. Il est assez rare que les familles puissent obtenir un crédit financier et peu de mesures sont mises en œuvre pour développer l’économie et l’entreprenariat. L’objectif principal est donc de rendre les populations plus autonomes en augmentant les capacités des producteurs et en les formant aux techniques agricoles efficaces. Louvain Coopération encourage les producteurs à former des coopératives pour mettre en commun leurs compétences et accroître la disponibilité alimentaire. L’ONG améliore également la qualité de vie des habitants grâce à la mise en place d’activités génératrices de revenus non agricoles.

Chiffres clés
  • La disponibilité alimentaire (riz, maïs, arachide et tomate) a augmenté de plus de 4.000 tonnes entre 2011 et 2013, soit 93% en moyenne.
  • 162 groupements coopératifs ont été restructurés pour répondre aux critères de conformité.
  • 70.000 euros de chiffre d’affaires généré par le partenariat entre les producteurs de riz et une unité de transformation du riz paddy (ESOP) en 2012 et 2013.
  • 11.000 nouveaux clients entre 2011 et 2013, dont 56% de femmes, au réseau UCMECS, devenu une référence en microfinance dans la région des Savanes. Son encours d’épargne a augmenté de 72% et son encours de crédit de 45%.
Partenaires Sud
  • UCMECS
  • Rafia
  • CDD

 

Santé & Accès aux soins de santé

soin_red_rondsecurite_red_rondLes projets de santé se centrent dans les districts de Tône, Cinkanssé, Tandjaoré, Oti et Kpendjal.

Dans ces régions, l’accès aux soins de santé est encore difficile pour la grande majorité des individus. Les systèmes de protection sociale et d’assurance maladie couvrent à peine 10% de la population. La plupart n’a tout simplement pas les moyens financiers d’accéder aux infrastructures sanitaires. Quand les plus chanceux y arrivent, le personnel médical manque souvent de moyens ou de compétences et les symptômes sont rarement bien diagnostiqués. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies, notamment au paludisme. L’objectif de Louvain Coopération est de permettre aux populations d’accéder à des soins de santé de qualité, sans que cela soit une dépense qui pourrait mettre en péril leur avenir.

Chiffres clés
  • 26 formations sanitaires ont été dispensées pour améliorer la qualité des soins.
  • Les 5 Equipes Cadre de District ont réalisé 100% des supervisions prévues.
  • 50.000 togolais sont couverts par l’assurance maladie des mutuelles dans les régions Centrale et des plateaux.
  • 1 assurance santé scolaire pour les élèves du primaire a été lancée dans la région Centrale.
Partenaires Sud
  • 3ASC