Bolivie

Département de La Paz, de Chuquisaca et d’Oruro.
soin_red_rondsecurite_red_rond
bolivie

Contexte

La population de la Bolivie compte plus de 10 millions d’habitants, dont 65% vit en zone urbain. Depuis 1994, l’Etat bolivien a entrepris une décentralisation du pouvoir, donnant plus d’importance aux entités locales. Le changement n’est pas terminé et un besoin de renforcement du processus de décision se fait encore sentir. Même si le pays a triplé ses dépenses publiques en 10 ans, les inégalités sociales et économiques perdurent. Un cinquième de la population vit encore dans l’extrême pauvreté.

Ses principaux handicaps sont structurels mais l’évolution économique a vu, pour la première fois de l’histoire du pays, le secteur manufacturier passer en deuxième position, juste après les hydrocarbures et devant le secteur minier.

Selon l’IFPRI (Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires), la Bolivie se trouve parmi les 43 pays dont le GHI (Global Hunger Index) a diminué de de façon significative.

INDICATEURS BOLIVIE Belgique
Population (milliers) 10 631 486 11 203 992
Superficie (km²) 1 098 581 30 528
Densité (hab/km²) 9,68 367
Mortalité infantile (1000 hab.) 38,61 4,18
Espérance de vie (années) 69 81
Indice de développement humain (IDH) sur 100 66,7 88,1
Nombre de médecins (1000 hab.) 1,2 4,2
Alphabétisation (%) 90 99
PIB par habitant (PPA – $) 5 928 40 760

Sécurité alimentaire et économique

securite_red_rondLe système économique bolivien a commencé une profonde transformation en 2006 en mettant en place un processus de réglementation des finances du pays. Cependant, cela n’a pas suffi à assurer la compétitivité des entreprises, qu’elles soient régionales ou nationales. Le projet n’a pas non plus généré une croissance économique conséquente, qui aurait permis une répartition plus équitable des revenus et un meilleur niveau de vie de la population. Certaines niches économiques, comme la production de quinoa, sont cependant porteuses grâce aux prix élevés du marché mondial.

Le programme mis en place par Louvain Coopération vise à étendre la production de quinoa et à augmenter les rendements via des techniques innovantes. Les équipes de terrain améliorent également les capacités de stockage, de collecte et de commercialisation des producteurs sur le marché local et national. Suivis dans tout le processus de productions, les cultivateurs bénéficient d’une meilleure gestion et d’un soutien technique adapté à leurs besoins.

Chiffres clés
  • Renforcement des capacités de production (disponibilité et accès), de consommation (utilisation) et de commercialisation (durabilité) du quinoa.
  • 126 Unités Productives Rurales (UPR) ont bénéficié de plus de 300 Services de Développement économiques en 3 ans et leur revenu a augmenté de 12%. Ces services ont été prestés par le Guichet d’Economie Local.
  • 7 documents présentant les processus et expériences en quinoa, en environnement et en entreprenariat rural ont été publiés.
Partenaires Sud
  • Aprosar
  • Esperanza

Santé

soin_red_rondEn Bolivie, les zones urbaines des départements d’Oruro et de La Paz figurent parmi les pauvres du pays. La crise des secteurs minier et agricole a déclenché un intense flux de migration de la population vers El Alto, ville qui compte aujourd’hui plus de 900.000 habitants qui avoisine La Paz et dont l’indice de croissance démographique est le plus élevé de toute l’Amérique du Sud (plus de 9% par an). Les indices de violence familiale y sont parmi les plus élevés du pays et les troubles psychologiques ne cessent de croître. Face à cela, l’offre sanitaire est réduite et le personnel manque de compétences et de motivation.

Pour faire reculer la pauvreté, Louvain Coopération assure la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles ainsi que de la santé mentale. Pour agir efficacement, il convient de renforcer les capacités des acteurs de la santé publique et de l’éducation en réalisant des formations médicales. Parallèlement, l’ONG améliore la qualité des soins et des structures sociales pour un meilleur traitement et suivi des patients. Durant tout le processus, il convient d’impliquer au maximum les individus et les communautés mais aussi les institutions publiques dans les actions de prévention et de sensibilisation pour qu’ils soient, à leur tour, porteur du projet.

Chiffres clés
  • 5 communes disposent d’un plan annuel opérationnel et financé en matière de santé.
  • 180 communautés ont des plans locaux de développement.
  • La mortalité maternelle a diminué de 20% dans les zones d’intervention de l’ONG.
  • 202.206 consultations maternelles et infantiles ont été dispensées en 2013, comparé à 74.358 en 2010.
Partenaires Sud
  • Aprosar
  • CIES