Bénin

Département de Zou, des Collines, de Ouémé, du Plateau, Atlantique, du Littoral, du Mono, de l’Atacora et de Couffo.
securite_red_rondsoin_red_rondsecurite_red_rond
Benin2

Contexte

Le Bénin compte plus de 10 millions d’habitants. Avec un Indice de Développement Humain largement en-dessous de la moyenne, il est considéré comme un pays très peu développé.

Sur le plan politique, des efforts considérables doivent encore être faits pour l’exercice des libertés et la construction d’une société démocratique. Le taux de pauvreté augmente, et les zones les plus touchées se situent en milieu rural. Au plan économique, le Bénin a enfin décidé de mettre en application l’Acte Uniforme de l’OHADA sur les sociétés coopératives. Cet Acte, en principe en vigueur depuis mai 2013, aura d’énormes répercussions sur l’organisation et la structuration des groupements coopératifs accompagnés par notre programme.

INDICATEURS BENIN Belgique
Population (milliers) 10 160 556 11 203 992
Superficie (km²) 114 763 30 528
Densité (hab/km²) 88,54 367
Mortalité infantile (1000 hab.) 57,09 4,18
Espérance de vie (années) 59 81
Indice de développement humain (IDH) sur 100 47,6 88,1
Nombre de médecins (1000 hab.) 0,06 4,2
Alphabétisation (%) 41 99
PIB par habitant (PPA – $) 1 793 40 760

Sécurité alimentaire et économique

securite_red_rondLes zones d’intervention de Louvain Coopération au Bénin figurent parmi les plus touchées par l’insécurité alimentaire. On compte des périodes de pénurie alimentaire allant de 4 à 6 mois. Les projets développés visent donc à lutter contre cette insécurité. L’objectif est de mettre les familles des départements de l’Atacora et du Mono à l’abri de la faim de façon durable. Pour cela, Louvain Coopération encourage et soutient les coopératives de producteurs et alphabétise les populations. Un accès facilité au crédit permet également aux petits entrepreneurs de lancer leur activité. Sur le plan agricole, il s’agit d’améliorer la culture du manioc, dont la transformation et la commercialisation ne sont pas encore bien maîtrisées par les producteurs.

Chiffres clés
  • 22% d’augmentation de la disponibilité alimentaire.
  • 3.541 producteurs, dont 75% de femmes, issus de 195 organisations ont été accompagnés dans leurs activités génératrices de revenus.
  • 195 Organisations Professionnelles Agricoles ont été appuyées et renforcées.
  • 911 enfants victimes de malnutrition ont été pris en charge.
Partenaires Sud
  • Gropere

Santé & Accés aux soins de santé

soin_red_rondsecurite_red_rondDans les régions de l’Atacora et du Mono, les taux de mortalité infantile et maternelle sont alarmants. Ces régions rencontrent de nombreux problèmes en termes de qualité des soins, de quantité et de gestion du personnel et des infrastructures médicales.

En situation d’extrême pauvreté pour la plupart, les habitants de ces régions sont généralement incapables d’accéder aux soins de santé sans mettre en danger leur sécurité alimentaire et leur avenir. L’accès à l’eau potable est également difficile dans de nombreux cas.

Louvain Coopération rend les soins accessibles afin que les populations puissent bénéficier d’un traitement adéquat dans un délai opportun. Pour ce faire, l’ONG met en place des mutuelles de santé et travaille activement pour augmenter le nombre d’affiliés. Il convient également d’améliorer la qualité des structures mutualistes pour fournir aux membres un service professionnel et de qualité. Parallèlement, les experts dispensent des formations pour améliorer les services de santé.

Chiffres clés
  • 6.026 personnes bénéficient d’une couverture maladie soutenue par Louvain Coopération.
  • Création de l’union mutualiste MIVO qui regroupe 12 mutuelles dont deux soutenues par Louvain Coopération.
  • 15.000 personnes sont couvertes par une mutuelle de l’union MIVO, dont 11.557 par les deux créées et soutenues par Louvain Coopération.
  • Le temps de latence est réduit à 2 jours pour les mutualistes, contre 14 pour les non mutualistes.
  • Gropere